Manomètre

Dans le procédé d’oxycoupage, les flammes de préchauffage d'un chalumeau coupeur donnent à un morceau d'acier une couleur rouge. Une fois la température d'allumage est atteinte, l'application d'une pression sur le levier d'oxygène du chalumeau libère un flux d'oxygène pur, initiant une oxydation rapide. C'est ce qu’on appelle l'oxycoupage.

Lorsque les opérateurs se concentrent sur la manière de découpages, ils réfléchissent rarement à deux fois aux régulateurs qui fournissent de l'oxygène et du carburant au chalumeau. Que se passe-t-il à l'intérieur d'un régulateur d’oxygène qui lui permet d'assurer un procédé de coupe sans problème ? voici quelques informations sur le régulateur d’oxygène.

Qu'est-ce qu'un Régulateur d’Oxygène ?

La définition technique d'un régulateur d’oxygène, telle que définie par la norme ISO 2503, considère le régulateur comme un dispositif permettant de réguler la pression d'entrée d’oxygène généralement variable à une pression de sortie aussi constante que possible. Les sources de pression d'entrée comprennent les cylindres haute pression, les cylindres de liquide, les systèmes d'alimentation en vrac et les compresseurs d'air. La gestion de la pression du gaz sorti est requise pour les chalumeaux oxygaz avec des accessoires de coupage, de chauffage et de soudure, avec des systèmes de soudage et avec les opérations de coupage plasma. (Cela implique généralement des cylindres d'air ou d'azote utilisées pour la fabrication sur le terrain.)

Les régulateurs d’oxygène se présentent sous de nombreuses formes différentes, en fonction des besoins de performances, des contraintes de taille, de la pression d'entrée maximale, des exigences de pureté et même des préférences personnelles en matière d'aspect et de convivialité.

Bref, les régulateurs d'oxygène contrôlent et réduisent la pression d'oxygène de tout cylindre d'oxygène commercial standard contenant des pressions allant jusqu'à 3000 psi. Le manomètre haute pression, qui se trouve du côté entrée du régulateur, est gradué de 0 à 3000 psi. Le manomètre basse pression ou de travail, qui se trouve du côté sorti du régulateur, est gradué de 0 à 500 psi.

Fonctionnement du Régulateur d'Oxygène

Le régulateur se compose d'un diaphragme flexible, qui commande une vanne à pointeau entre la zone haute pression et la zone de travail, un ressort de compression et une vis de réglage, qui compense la pression du gaz contre le diaphragme. La vanne à pointeau est du côté de la membrane exposé à une pression de gaz élevée tandis que le ressort de compression et la vis de réglage sont du côté opposé dans une zone ventilée vers l'atmosphère.

L'oxygène pénètre dans le régulateur par le raccord d'entrée haute pression et passe à travers un filtre en laine de verre éliminant ainsi la poussière et la saleté. Le siège, qui ferme la buse, n'est pas soulevé tant que la vis de réglage n'est pas enfoncée. Une pression est appliquée sur le ressort de réglage en tournant la vis de réglage, qui appuie sur le diaphragme en caoutchouc. Le diaphragme appuie vers le bas sur l'étrier et surmonte la pression sur le ressort de compensation. Lorsque l'étrier est forcé vers le bas, le passage à travers la buse est ouvert. L'oxygène est ensuite autorisé à s'écouler dans la chambre basse pression du régulateur. L'oxygène passe ensuite par la sortie du régulateur et le tuyau jusqu'à le chalumeau.

Une certaine pression doit être maintenue dans la chambre basse pression du régulateur afin que l'oxygène continue à être forcé à travers les orifices du chalumeau, même si la vanne à pointeau du chalumeau est ouverte. Cette pression est indiquée sur le manomètre du régulateur, et dépend de la position de la vis de réglage. La pression est augmentée en tournant la vis de réglage vers la droite et diminuée en tournant cette vis vers la gauche.

des Outils RonixCatégories